LIVRAISON ET RETOUR GRATUITS AU DELA DE 100 € 

0

Votre panier est vide

MILAN SAN REMO

MILAN SAN REMO

MILAN SAN REMO LA PRIMAVERA

 

 

 

En ce mois de mars, les deux courses par étape world tour Paris-Nice et Tirreno Adriatico permettent à tous les leaders des grandes équipes internationales d’affiner leur préparation pour la première grande classique de l’année : Milan San Remo, la première des 5 monuments des courses d’un jour de plus de 250 kilomètres.

Sur Paris-Nice nos leaders français Bardet, Calmejane, Demarre  ont montré leurs bonnes dispositions face aux Kwiatkowsky Bernal( vainqueur final decette édition 2019) la belle armada Sky, à Gilbert de La Deceunink Quick Step du légendaire manager Lefévère, à Sam Bennet de la Jumbo , les  Astana et tous les coureurs colombiens qui ont brillé sur l'étape reine du col du Turini( col mythique notamment dans le rally automobile de Monte Carlo avec sa spéciale de nuit).

Notre étoile française de début de saison porte le nom de Julian Alaphilippe avec déjà 5 bouquets au compteur de son palmarès 2019 et notamment de très belles victoires en Italie: les Strade Bianche qui devient une des courses mythiques de la saison et la deuxième étape de Tirreno Adriatico.Sur cette épreuve italienne les Sagan, Van Avermart et consorts nous offrent un plateau de choix.   

Tous ces grands coureurs ainsi que le champion du monde Alejandro Valverde aspirent à succéder au champion italien Vincenzo Nibali qui avait inscrit la saison passée pour la première fois Milan San Rémo à son palmarès.  

 

MILAN SAN REMO LE PREMIER DES 5 MONUMENTS

En 1907, année de sa création par le journal des sports italiens la Gazetta Dello Sport, le français Lucien Petit Breton l’emporte devant son compatriote Gustave Garrigou et l’italien Giovani Gerbi.

Chaque époque du cyclisme occasionnera des rivalités des grands champions sur Milan San Rémo:tout d’abord pendant 11 ans le champion italien Constante Girardengo l’emportera 6 fois et sera onze fois sur le podium , puis ce fut l’époque italienne des Alfredo Binda et Léarco Guerra, puis enfin la grande rivalité des deux campionissimi Bartali et Coppi.

Le palmarès de cette mythique course présente 50 succès italiens, 20 belges et 13 français.  

Cette course prestigieuse a la particularité de s’être déroulé de 1935 à 1953 le 19 mars le jour de la Saint-Joseph.

 

 

MERCKX MONSIEUR MILAN SAN REMO

 

Le plus grand coureur de tous les temps Eddy Merckx possède le record de victoires dans Milan San Remo avec ses 7 victoires qui font bon rang dans son prestigieux palmarès.

En 1966, Merckx devient le plus jeune vainqueur de Milan San Remo avec ses 20 ans.

Il règle au sprint un groupe d’échappés en bénéficiant du travail de son équipier italien Michelle Dancelli.

Raymond Poulidor tenta de s’extraire de ce groupe d’échappés mais fut rejoint avant la via roma.

 

Classement du 57ème Milan San Remo

1Eddy MerckxPeugeot-Michelin-BP6 h 40 min 40 s

2Adriano DuranteSalvaranim. t.

3Herman Van SpringelDr. Mann-Grundigm. t.

4Michele DancelliMolteni               m. t.

5Adriano PassuelloLegnano-Pirellim. t.

6Rolf Maurer           Filotex                        m. t.

7Raymond PoulidorMercier-Hutchinson-BP     m. t.

8Franco BalmamionSanson       m. t.

9Hubertus ZilverbergTelevizier-Batavus      m. t.

10Roberto PoggialiBianchi-Mobylette         m. t.      

 

Eddy Merckx obtint encore 6 succès dans Milan San Rémo dont le dernier est en 1975

 

Classement du 67ème Milan San Remo

1Eddy Merckx      Belgique           Molteni-Campagnolo6 h 55 min 28 s

2Wladimiro PanizzaItalie           Scic-Colnago+ 28 s

3Michel LaurentFrance           Miko-De Gribaldy-Superia+ 31 s

4Walter PlanckaertBelgiqueMaes Pils-Rokado+ 33 s

5Rik Van LindenBelgiqueBianchi-Campagnolo+ 33 s

6Patrick Sercu          Belgique Brooklyn+ 33 s

7Roger De VlaeminckBelgiqueBrooklyn+ 33 s

8Francesco MoserItalie           Sanson-Benotto+ 33 s

9Walter GodefrootBelgiqueIjsboerke-Colnago+ 33 s

10Wilfried WesemaelBelgiqueMiko-De Gribaldy-Superia+ 33 s                 

 

 

 

 

 

SUCCES DES SPRINTEURS SUR MILAN SAN REMO : ZABEL CIPOLLINI CAVENDISH  FREIRE DEMARRE 

Passer le Poggio, dernière difficulté à 6 kilomètres de l’arrivée, avec les meilleurs a toujours été le challenge des sprinters de toute époque pour espérer l’empoter sur Milan San Remo,

De nombreux grands sprinteurs ont pu inscrire à leur palmarès Milan San Remo.

 

ZABEL 4 MILAN SAN REMO

Le champion allemand grand sprinteur des années 1990-2000 , formé dans sa jeunesse par la culture cycliste de la RDA ( Allemagne de l’est) et donc de la piste, est le sprinteur type qui détient le record de victoire dans Milan San Rémo avec 4 éditions de le primavéra.

Son quatrième succès sur la via roma date de 2001 ou il devança l’italien Mario Cipollini.

Classement du 92ème Milan san Remo

 

1 Erik Zabel (GER)Team Telekom7h 23' 13"

2 Mario Cipollini (ITA)Saeco Macchine per Caffès.t.

3 Romāns Vainšteins (LAT)Domo–Farm Frites–Latexcos.t.

4 Biagio Conte (ITA)Saeco Macchine per Caffès.t.

5 Paolo Bettini (ITA)Mapei–Quick-Steps.t.

6 Gabriele Colombo (ITA)Cantina Tollo–Acqua e Sapones.t.

7 Gabriele Balducci (ITA)Tacconi Sport–Vini Caldirolas.t.

8 Markus Zberg (SWI)Rabobanks.t.

9 George Hincapie (USA)U.S. Postal Services.t.

10 Rolf Sørensen (DEN)CSC–Tiscalis.t.

 

 

 

L’année suivante le grand sprinteur italien Mario Cipollini put enfin accomplir son rêve gagner Milan San Remo 

 

Classement du 93ème Milan san Remo

1 Mario CipolliniItalieAcqua & Sapone-Cantina Tollo6 h 39 min 29 s

2Fred RodriguezÉtats-UnisDomo-Farm Fritesm.t.

3Markus Zerg              SuisseRabobankm.t.

4Jo Planckaert             BelgiqueCofidism.t.

5Óscar Freire           EspagneMapei-Quick Stepm.t.

6Tomáš KonečnýRépublique tchèqueDomo-Farm Fritesm.t.

7Andreï Tchmi              BelgiqueLotto-Adeccom.t.

8Ján Svorada           République tchèqueLampre-Daikinm.t.

9Paolo Bossoni            ItalieTacconi Sportm.t.

10Mario Manzoni ItalieI ndex-Alexia Alluminiom.t.   

 

LES CAPIS CIPRESSA ET POGGIO

 

Les difficultés naturelles cotes ou capi sonnent comme des mots qui nous font toujours rêver:

les cotes ou capi comme le capo berta , capo mele et capo cerva.

Puis Vincenzo Torriani, l’organisateur des courses en Italie de 1960 jusqu’aux années 2000, voulut trouver plus de difficultés en incorporant dans le tracet dès 1960 le Poggio.Il voulait en finir avec des arrivées qui se jouaient en sprint massif.

Le Poggio qui culmine à 260 mètres d’altitude peut encore faire la différence mais il faut ensuite être un grand descendeur et rouleur pour tenir sur les 6 derniers kilomètres.

De plus, en 1982 il introduisit le Cipressa plus longue et plus difficile que le poggio.

Le sommet de la cipressa se situe à 22 kilomètres de l’arrivée et devient un endroit névralgique du parcours.

Lors de la dernière édition de Milan San Remo Vincenzo Nibali, grand coureur de course par étape, a pu démontrer ses qualités d’attaquant dans le montée du Poggio et son talent de descendeur qui lui ont permit de l’emporter de quelques mètres à la barbe des sprinteurs.   

 

LES SUCCES FRANÇAIS DE MILAN SAN REMO

Cette prestigieuse course n’a jamais souri ou n’a pas été un objectif majeur de nos deux quintuples vainqueurs du Tour: Jacques Anquetil et Bernard Hinault.

Cependant de grands noms du cyclisme français ont épinglés Milan San Rémo sur leur palmarès.

Lucien Petit Breton fut bien sur le premier vainqueur de Milan San Rémo, Eugène Christophe, Henri Pélissier le suivirent ensuite avant la première guerre mondiale.

Louison Bobet, triple vainqueur du tour, permit à la France de renouer avec le succès sur cette mythique course en 1951.  

Rene Privat l’emporta en 1960 devant un autre français Jean Graczyk.

Raymond Poulidor l’emporta l’année suivante en 1961 en attaquant dans le poggio qu’il franchit avec une vingtaine de secondes d’avance. Sur la ligne d’arrivée et malgré une erreur de fléchage il ne comptait plus que 3 petites secondes sur le peloton que le belge Rik Van Looy régla au sprint.

Deux ans plus tard soit en 1963, Joseph Groussard eut son heure de gloire sur la via roma

La France dut attendre près de 20 ans ou 1982 pour voir un de ses coureurs s’imposer dans Milan San Rémo.

Une échappée au long cours de deux coureurs français Marc Gomez et Alain Bondue fit mouche.

Marc Gomez de l’équipe Wolber l’emporta avec 10 secondes d’avance sur Alain Bondue de l’équipe La Redoute.Le groupe poursuivant de 5 grands leaders finit à plus de 2 minutes avec Moreno Argentin (3ème) Francesco Moser( 4ème) Tommy Prim (5ème) Claudio Borlotto (6ème) et Silvano Contini(7ème)

 

FIGNON 2 MILAN SAN REMO

En 1988 Laurent Fignon, double vainqueur du Tour de France, s’offrit son premier Milan San Rémo.

Echappé avec Maurizio Fondriest dans le poggio, ils se jouèrent la victoire sur la via roma au sprint .Le français Laurent Fignon remporta ce sprint à deux.

L’année suivante Laurent Fignon affronta la descente du poggio encore échappé cette fois avec le néerlandais Frans Maassen qu’il distança avant l’arrivée sur la via Roma;    

 

JALABERT MILAN SAN REMO 1995

Notre champion français et tarnais, Laurent Jalabert, obtint un très beau succès sur la via roma en 1995.

Auréolé de son premier Paris-Nice, Laurent Jalabert fait parti des favoris de cette grande classique.

Dans le poggio Maurizio Fondriest, déjà vainqueur sur la via roma en 1993, attaque sèchement, Laurent Jalabert est le seul à pouvoir le suivre ; Les deux coureurs basculent en tête au sommet du poggio. Les poursuivant ne les reverront plus.

La victoire entre le français et le transalpin va se jouer au sprint.

Laurent Jalabert l’emporte facilement.

 

DEMARRE MILAN SAN REMO 2016

Laurent Jalabert aura attendu 21 ans pour voir un français lui succéder dans le palmarès de Milan San Rémo.

Dans le poggio Mickael Kwiatkowsky attaque passe en tête devant Vincenzo Nibali qui se lance à sa poursuite.

Un regroupement général s’effectue dans la descente du Poggio.

Le dénouement final sera un sprint massif.

Notre meilleur sprinteur français Arnaud Démarre gagne ce sprint et met fin à une période de disette de nos succès dans les 5 monuments: notre dernière victoire française remontait à Jalabert en 1997 pour le Tour de Lombardie.        

Milan San Remo 2019 avec peut-être l'hymne français du vainqueur?

 

 

 

 


Tableau des Tailles homme-femme
tableau-des-tailles-homme-femme
LA NEWSLETTER PALMARES